Essai KTM 890 Duke R 2020

Essai KTM 890 Duke R 2020

6 mai 2020 0 Par Blognbikers

Nous avions besoin de bonnes nouvelles, et KTM USA a tenu parole, en annonçant la disponibilité anticipée de la toute nouvelle 890 Duke R, dévoilée à Milan en novembre dernier et dont le lancement était initialement prévu pour fin 2020. Au lieu de cela, KTM introduira ce printemps un “nombre très limité” de modèles 890 Duke R en tant que modèles 2020.

Fondamentalement une version plus puissante et agressive de l’impressionnante 790 Duke, la 890 Duke R 2020 présente un nouveau bicylindre parallèle de 890 cm3 avec un alésage et une course plus importants, un taux de compression et un rupteur plus élevés, des soupapes plus grosses, un nouveau design de piston avec de nouvelles bielles et un nouveau vilebrequin, un nouveau réglage individuel de la cartographie sur chaque cylindre, un capteur de cliquetis et de nouveaux carters moteur. Le nouveau moulin produit plus de puissance et de couple, et KTM affirme également qu’il offre un meilleur confort de conduite grâce à l’augmentation de la masse en rotation.

Partie cycle et électronique

Les freins sont de Brembo, avec des disques plus grands et l’ABS Bosch qui comprend un réglage Supermoto, la suspension est entièrement réglable WP Apex à l’avant et à l’arrière, et les aides électroniques au conducteur comprennent un contrôle de traction de nouvelle génération et des modes de conduite avec le mode Track et le Quickshifter+ en option, le tout assisté par un nouveau capteur d’angle d’inclinaison 6D.

Position et confort

Conformément à sa mission de “super scalpel”, la 890 Duke R possède un guidon plus bas et plus plat et des repose-pieds plus hauts et plus reculés pour une position de conduite plus sportive et un angle d’inclinaison plus important. Elle ne prétend pas être autre chose qu’une machine de course ou d’attaque, avec une selle solo et sans repose-pieds. C’est vous et la Duke, c’est tout !

Les prix n’ont pas encore été annoncés, mais à moins d’une interruption de la chaîne d’approvisionnement, nous devrions voir la moto chez les concessionnaires ce printemps.