Les motos électriques se retrouvent de plus en plus sur le marché des véhicules électrifiés. Cependant, pour beaucoup, ce sont encore des moyens de transport immatures. Au-delà du discours sur le prix encore élevé de ces engins, une bonne moto électrique offre une autonomie qui n’est pas encore comparable à celle d’un 2 roues à moteur thermique. Certains ont cependant voulu montrer qu’avec les motos électriques, il est possible de voyager.

Michel von Tell, à bord d’une Harley-Davidson LiveWire, a réussi à parcourir 1723 km en un peu moins de 24 heures ! Un voyage certes exigeant, mais qui lui a permis de démontrer que même une moto électrique peut parcourir de nombreux kilomètres avec un minimum de préparation. Évidemment, pour réussir cet exploit, le motard suisse s’est appuyé sur les bornes de recharge rapide trouvées le long de son parcours.

Le voyage à moto

Le voyage a commencé à Zurich, en Suisse. Le motard, équipé d’un système de navigation portatif et de quelques provisions, a tout d’abord atteint Stuttgart, en Allemagne (200 km). Il fait alors l’aller-retour entre Stuttgart et Singen, en Allemagne, sur l’autoroute A81 (150 km). Après avoir répété cet itinéraire 6 fois, le motard s’est dirigé vers Ruggell, Lictenstein pour terminer son voyage.

Ce voyage à bord de la moto électrique Harley-Davidson LiveWire a battu le précédent record de qui avait été établi sur une piste. Dans ce cas, cependant, le voyage s’est fait sur des routes ouvertes à la circulation. Toutefois, ce record ne sera pas enregistré, car Michel von Tell n’a pas voulu payer les frais nécessaires, pour que l’équipe du Guinness des Records l’accompagne pour enregistrer son exploit.

Son exploit restera donc non officiel. Au total, un exploit vraiment remarquable qui montre que les motos électriques évoluent progressivement dans la bonne direction. Une véritable percée n’interviendra que lorsqu’il sera possible de loger des batteries de grande capacité à l’intérieur du châssis, ce qui est très difficile aujourd’hui. Ce n’est qu’alors qu’il sera possible de proposer des motos ayant une autonomie comparable à celle des deux-roues traditionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *